HOUSSE OREILLER JADE

Bonjour,

Il m’est venu l’idée (saugrenue, peut-être) de faire une housse de coussin en mérinos. Attention, j’entends par « coussin » un… oreiller… soit dit, un truc de 65 cm x 65 cm….

Le problème de cet ouvrage est que normalement il faut coudre, ou sur les côtés, ou sur le fond de la housse (bref, sur 1 ou 2 côtés des 4 au total). Et c’est bien mon problème… je n’aime PAS coudre les tricots… Lire la suite

Publicités

CHALE TITYA

Bonjour,

Je ne suis pas une fanatique des châles, voire même pas fan du tout et encore moins des écharpes. J’en ai déjà fait un en dentelle, qui n’a pas fait l’objet d’un article. Ne m’en voulez pas, je vous le ferais peut-être, car le patron est gratuit. 

Celui-ci n’est pas non plus l’oeuvre de mon imagination, mais bien d’une image et vidéo trouvée sur la Toile (demandez à Monsieur Google « châle queue de Dragon »). J’aimerai beaucoup pouvoir vous citer la créatrice de ce châle, mais hélas le nombre important de données sur ce sujet ne m’a pas permis de retrouver la source. Si quelqu’un la connait, je la remercie de me l’indiquer en message, je me ferais un plaisir de la citer.

 

Pourtant, à la demande d’une amie, je me (re)lance. Avec un modèle courant, basique, celui avec des triangles tout le long de la bordure. Et ne me dites pas que vous ne sauriez pas faire, car vous êtes débutante au tricot… car sachez que j’ai donné ce nom parce qu’il s’agit du prénom d’une jeune fille de 11 ans qui l’a fait toute seule…. 

MATERIEL :

Les fils :

Le modèle brun est réalisé avec 3 pelotes de Brushed Alpaga Silk tricoté en même temps avec 2 pelotes d’Alpaga (fil Drops, acheté chez KALIDOU). Le modèle rose est réalisé avec du fil Andes (fil Drops, acheté chez KALIDOU).

Les broches (aiguilles) :

Quel que soit le fil, nous (je n’oublie pas Titya !) avons tricoter avec des gros bâtons de 8 mm de diamètre. 

En tout état de cause, la grosseur du fil et des broches n’est pas très important, car le châle est construit de telle façon que rien ne vous empêche d’en faire plus ou moins.

EXPLICATIONS basiques :

Le plus difficile dans ce modèle est de matérialiser (surtout dans la première pointe) OU EST LE DEBUT. Car très vite, les augmentations ne se font QUE sur le début…

On commence avec 1 maille.

Jusque là, tout va bien !

Tricotez 2 mailles dans cette maille à l’endroit :

Tournez votre ouvrage et tricotez 2 mailles endroit (rang retour) :

Tournez et tricotez 2 mailles dans chacune de ces 2 mailles (rang aller), vous avez 4 mailles :

Tournez et faites le rang retour :

Tournez et tricotez en tricotant 2 mailles dans les 2 mailles du milieu, vous aurez 6 mailles :

Faites le rang retour sur les 6 mailles.

Maintenant, à chaque rang endroit, débutez toujours par la séquence suivante : 1 maille, 2 mailles dans les 2 mailles suivantes, continuez le rang. C’est ici qu’il faut savoir OU EST LE DEBUT du rang endroit, car c’est ICI et seulement ICI que se font les augmentations ! Comme vous le voyez, nous avons utiliser un marqueur entre la 1ère et la 2ème maille du rang endroit. Ainsi, nos augmentations (doublage de la maille) ne sont à faire que sur les 2 mailles qui suivent l’anneau marqueur. Bon, ceci dit, ce n’est qu’un conseil pour celles et ceux (oui, il y a aussi des tricoteurs) qui, comme moi, n’ont qu’un seul neurone !

8 mailles :

10 mailles, puis 12 :

Maintenant il va falloir créer la première « pointe ». Pour cela, il faut faire le rang endroit, puis tourner son ouvrage. On commence le rang envers en rabattant 6 mailles :

Continuez en augmentant bien sur chaque rang endroit et…

dès que vous avez 5 rangs envers (les petits ponts) sur l’endroit (sans compter le rang où vous avez rabattu des mailles), procédez à un nouveau rabat :

Continuez ainsi jusqu’à la longueur souhaitée : vous pouvez imaginer la longueur en mesurant la bordure sans triangle. J’en ai fait 18 très exactement. Mais si vous voulez faire la finition avec les pointes, contentez vous de rabattre les 6 mailles du dernier triangle…

FINITION :

Vous avez 2 solutions pour faire la finition :

  • rabattre toutes les mailles ;
  • rabattre tout en confectionnant d’autres triangles.

Je ne vous explique pas la première version, tout le monde sait rabattre des mailles ! Comment ça, non ? Rhoooo mais vous exagérez là hein ? Bon d’accord !

Rabattre : tricotez 2 mailles, rabattez la première sur la seconde. 

Ey, mais vous l’avez déjà fait pour toutes les pointes….

TRIANGLES DE FINITION :

Vous êtes arrivé à la bonne hauteur pour votre dernier triangle :

Retournez votre ouvrage et faites votre rabat :

Reprenez une maille sur l’aiguille gauche (mailles en attente)

Tricotez, tournez, tricotez le rang envers, reprenez une maille de l’aiguille gauche…

Dès que vous avez 7 mailles sur l’aiguille droite, il va vous falloir en rabattre 6 sur le rang retour :

Vous pouvez remarquer que vos pointes ont la même hauteur que celle du tricotage de base :

Lorsque vous arrivez à la fin de vos mailles sur votre aiguille gauche, soit vous avez pile 6 mailles, soit plus (pas moins et pas plus de 11) :

Si vous avez 6 mailles, faites une nouvelle pointe.

Si vous avez plus de 6 mailles, prenez 2 mailles sur l’aiguille gauche en les tricotant ensemble, autant que nécessaire pour arriver à la bonne hauteur.

Bon tricot,

A bientôt.

CHAUSSETTES

Bonjour,

Même si j’ai rédigé un article sur comment faire ses chaussettes de A à Z (ici), je vais aussi rédiger les explications de celles que je fais ! Après tout, autant en faire profiter celles et ceux qui n’ont pas envie de calculer.

Ces chaussettes sont tricotées des orteils au haut du bas, en rond. Pour ma part, je tricote les 2 d’un coup en utilisant une seule aiguille circulaire et la technique du magic loop.

L’ensemble des « techniques » utilisées ici, sont décrites dans mon article « faire des chaussettes », mais je vous indiquerais le lien à chaque étape. Ces bas sont réalisable par qui sait tricoter des mailles endroit et envers.

Taille : celles ci sont réalisées en taille  »38 » soit pour une longueur totale de pied de 25 cm. Si vous souhaitez, vous pouvez modifier cette dimension en ajoutant ou retirant des rangs au moment du tricotage de la partie  »pied » ci-dessous.

Matériel :

  • 3 pelotes de fil Drops qualité FABEL (ici coloris beige (101) et chocolat chaud (912) pour la « print »), mais vous n’êtes pas obligé de changer de fil pour le corps des chaussettes (dans ce cas n’achetez que 2 pelotes) !
  • 1 aiguille circulaire de 2,5 mm de diamètre et 100 de longueur
  • 2 marqueurs.

ECHANTILLON :

Pour 10 cm, avec les pointes de 2,5 mm, j’ai 32 mailles et 42 rangs

POINTE DE PIED :

Avec le fil uni, montez 2 fois 16 mailles ou 32 mailles (16 pour le dessous et 16 pour le dessus) suivant la technique dite « en 8« . Si vous tricotez la paire sur un seul câble, répétez le montage une seconde fois avec une autre pelote ou en tirant le fil par l’autre extrémité de celle déjà utilisée.

ASTUCE : lorsque j’ai fini de monter mes mailles, je fais un premier rang tout en tissant mon fil dans la chaussette, sur tout le tour ; ce sera toujours ça de moins à rentrer ! Attention, dès lors, plus rien n’indique le début du tricotage ! je place donc immédiatement un marqueur au début du 1er rang de la 1ère chaussette !

Continuez en augmentant 1 maille à chaque extrémité de chaque face de la pointe (cela donne pour chacune des 2 faces :

  • maille 1 : ajouter une maille torse sur cette maille ;
  • avant dernière maille : ajouter une maille torse sur cette maille.

sur les rangs : 3, 5, 7, 9, 11, 13, 15, 17 et 19

On a maintenant 34 mailles sur chaque face de bas, soit 64 mailles pour un tour complet d’une chaussette.

Faire le rang 20 avec le fil « print », mais toujours en jersey.

PIED :

Le comptage des rangs reprend maintenant. Le rang 21 devient donc le rang 1 de la chaussette.

Les pieds sont réalisés dans le coloris « print » en jersey pour le dessous et en point côtes pour le dessus. Le point côtes se réalise tout simplement par un montage en côtes 2/2 sur lesquelles on tricote une ligne de jersey envers tous les 6 rangs à partir du rang 4. Il faut donc faire toute une ligne de mailles envers sur les côtes 2/2 sur les rangs : 4, 10, 16, 22, 28, 34, 40, 46, 52, 58, 64, 70, 76, 82, 88, 94, 100, 106, 112, 118, 124, etc…

Tricotez 44 rangs droit, en commençant le rang par le dessus du pied.

COU DE PIED :

Augmentez à chaque extrémité du dessus (même technique que pour les pointes de pieds) une maille tous les 2 rangs, 8 fois. Traduction, augmentez de chaque côté de la face du dessus du pied, sur les rangs 45, 47, 49, 51, 53, 55, 57, 59.

Faites le rang 60 en entier.

TALON :

Les talons sont fait suivant la technique des « rangs raccourcis » décrite dans mon article sur comment « faire ses chaussettes ». Si vous ne connaissez pas cette technique fort simple, cliquez ICI, je vous l’explique.

LES RANGS DES TALONS NE SONT PAS PRIS EN COMPTE DANS LE COMPTAGE DES RANGS.

La première partie consiste à faire 9 fois les rangs raccourcis de chaque côté.

La seconde partie, elle, reprends les mailles laissées par les rangs raccourcis.

ASTUCE : Je fais un dernier « 2 mailles ensembles et une augmentation (tricoter double en maille torse) » en prenant la dernière maille du talon et la première du dessus. Attention, pour le tricotage de la paire en une fois, sur le rang 60, côté dessus du pied, je mets en attente sur un marqueur, les 2 mailles de fin de la 1ère chaussette et les 2 premières de la seconde, afin de pouvoir réaliser l’astuce et de rendre ces mailles accessibles depuis la face opposée !

TIGE :

Tricotez toutes les mailles de tous les rangs en « point côtes » sur 49 rangs.

Faire le 50ème rang en « point côtes » mais avec le coloris uni.

BORD COTES :

Tricoter à compter du rang 51 en côtes 1/1 sur 16 rangs puis faire un rabat tubulaire.

FINITIONS :

Rentrez les fils.

TRICOT : COL SNOOD BRIOCHE

Bonjour,

Ce col constitue mon essai de point Brioche. Soit dit, il est en côtes anglaises bicolores.

L’idée de ce col avec ce point est né du double souhait : éviter d’avoir a choisir entre les deux couleurs gris et rouille en utilisant ces deux tons dans un même point et aussi, savoir tricoter le point brioche bicolore. Accessoirement, j’ai besoin d’un col !

Pour l’exécution du point brioche et des augmentations, cliquez pour retrouver mes articles. Ce modèle est accessible à toute personne sachant tricoter.

MATERIEL :

  • 4 pelotes au total, soit 2 de chaque couleur. Ici, j’ai utilisé de la LIMA de chez DROPS que j’achète chez KALIDOU ;
  • 2 pointes d’aiguilles en 4 mm avec 1 câble en 60 cm et un en 80 cm
  • 1 marqueur de début de rang
  • 8 autres marqueurs.
  • 1 aiguille à laine pour rentrer les fils

EXPLICATIONS :

J’ai monté 72 mailles (en fait, j’en ai monté plus car j’ai monté 2 mailles endroit à la place d’une seule) en côtes 1/1.

Faire le rang de positionnement, puis tricoter en point brioche droit durant 40 rangs entiers (soit 40 mailles grises). Cela représente une hauteur d’environ 18 cm de hauteur.

Marquer 9 emplacements d’une largeur de 4 mailles endroit chaque. Puis faire 1 augmentation sur la 4ème maille endroit de chaque séquence. Soit dit, il s’agit de la maille endroit juste avant chaque marqueur !

Si l’on reprend le comptage des mailles endroit au moment de la première augmentation, cela donne une augmentation sur les rangs : 1, 3, 5, 7, 9, 11, 14, 17

Continuer droit jusqu’à réaliser encore 4 mailles endroit puis faire un rang gris en côte 1/1 en tricotant le jeté avec la maille concerné. Puis un autre rang gris en côtes 1/1, et rabattre souplement. Pour ma part, j’ai fait un rabat tubulaire.

 

TRICOT : POINT BRIOCHE, AUGMENTATIONS

Bonjour,

A toutes celles et ceux qui ont réussi à tricoter le point brioche à plat ou en rond, voici maintenant la méthode pour augmenter durant le tricotage.

Compliqué ? Mais non ! Ben voyons donc, d’après vous, si j’ai réussi ? hein ? c’est que c’est TRES simple ! non ?

Mais si.

Bon, d’accord, je vous explique !

Tout d’abord, je vous conseille d’augmenter sur un rang endroit, c’est à dire sur celui de la couleur principale, soit dit, celle avec laquelle vous avez commencé votre ouvrage, ou encore avec celle qui tricote les mailles endroit sur l’endroit. Bref, ici, le gris !

Et dans cette maille endroit, vous allez :

  • tricoter une maille endroit mais conserver la maille sur l’aiguille qui ne tricote pas ;
  • faire un jeté ;
  • repiquer l’aiguille à l’endroit dans la maille et tricoter une nouvelle maille.

Vous avez 3 mailles au lieu d’une.

Au rang suivant (avec l’autre couleur), vous allez tricoter les mailles selon la suite logique :

  • glisser la première
  • jeté
  • tricoter la maille envers (toute seule car elle n’a pas son jeté)
  • glisser la troisième.

Comment ça j’explique mal ? Bon d’accord, vous voulez une petite vidéo ? alors voilà le lien vers celle que j’ai utilisée.

Bonne brioche et à bientôt.

 

TRICOT : POINT BRIOCHE

Bonjour à tous,

Mais qu’est-ce donc que cette brioche ? Je connais celle de Vendée, délicieuse., mais au tricot !?! Je ne connais pas ! Et… comment dire… lorsque je ne connais pas, mon neurone se met immédiatement en mode « je veux savoir »…

Qu’est-ce donc ? Tout simplement des côtes anglaises ! Si si, je vous assure ! Vous savez, le point que lorsque vous tricotez 2 rangs, vous n’en avez fait qu’1 !!! le truc qui n’avance pas quoi ! pire que le point mousse !

Mais la remise à la mode de ce point s’est faite par l’adjonction d’une couleur. Ce point n’est donc que, ni plus, ni moins, des côtes anglaises bicolores. Et si j’ai déjà fait des côtes anglaises, ce n’est pas le cas des bicolores. Il FAUT que j’essaye ! et ça tombe bien, j’ai besoin d’un col élargi ! Mais ici, je ne vais expliquer QUE le point brioche, pas mon col !!! (râlez pas, je vous le mettrais !).

ETAPE NUMERO 1 :

Choisissez 2 fils de 2 couleurs totalement opposées, un câble de 60 cm et 2 bonnes pointes d’aiguille. Ne prenez pas un fil cher (dispendieux) car vous allez faire et défaire… Rigolez pas, j’ai bien défait une bonne dizaine de fois… bon, compris dans le lot ceux qui ont volé à travers la pièce !!!

ETAPE NUMERO 2 :

Prendre une bonne dose de ZEN attitude (ce n’est pas mon cas !) puis vous lancer dans le visionnage d’une bonne vidéo (non, pas d’un bon film…) dans un endroit calme sans risque en cas de dérapage incontrôlé ou autre catapultage de tricot (oui, ça sent le vécu !).

Prêts ? Partez !

Regardez la vidéo de comment faire à plat, par exemple celle que j’ai suivie même si je trouve qu’elle exécute le point trop vite (mais vous avez toujours le bouton « pause »). Ne vous formalisez pas avec son propos du type « pour les débutantes, repassez », car en fait, il vous faut juste savoir faire une maille endroit, une maille envers, un jeté, glisser une maille d’une aiguille à l’autre et enfin savoir tricoter 2 mailles ensembles en les prenant par l’endroit ou par l’envers. Bref, rien de bien compliqué.

ETAPE NUMERO 3 :

Tricotez au moins 3 cm de Brioche.

Vous y êtes arrivés ? super !

METHODE MAMIETOUN : Ou le point en rond

Laissez tomber votre essai, et passez maintenant au tricotage du point brioche en rond.

Comment ça vous n’y arriverez pas ? Mais si, c’est tellement plus simple ! Non, je ne rigole pas et non, je ne vous raconte pas de bêtises !

Pourquoi est-ce plus simple ? Parce que vous n’allez exécuter que les rangs 1 (ou impairs) avec une couleur à chaque fois.

C’est donc beaucoup plus simple !

BASE DE DEPART :

Pour éviter que cela ne serre trop à la base (le point brioche élargi la maille), je monte 2 mailles endroit et 1 maille envers en lieu et place des côtes 1/1 (voir la rubrique « montage des mailles« ).  Je tricote 1 rang de côtes 1/1 (1 maille endroit et 1 maille envers) en tricotant ensemble les 2 mailles endroit sur tout le rang.

RANG DE PREPARATION :

Faire le rang de préparation : 1 maille endroit, 1 jeté, glisser la maille envers sur l’autre aiguille.

SECONDE COULEUR :

C’est le rang que l’on ne compte pas. Il n’est que la finalisation du rang entier. Si, comme moi, vous comptez tout le temps vos rangs, vous ne devez compter que les mailles de la première couleur (ici les mailles grises)

Faire la seconde couleur : glissez la maille endroit (autre couleur), tricotez ensemble à l’envers, la maille ET le jeté. Puis faire la séquence : glisser la maille endroit, passer le fil sur cette maille pour qu’il soit sur l’envers du tricot (préparation du jeté), tricotez ensemble à l’envers la maille ET le jeté.

PREMIERE COULEUR :

Tricotez ensemble la maille endroit ET le jeté, passez le fil devant l’ouvrage, glissez la maille envers (en la prenant à l’envers).

LA JONCTION :

Il ne FAUT PAS croiser les fils à la jonction.

Allez, bonne Brioche à vous toutes et tous, et bon appétit !

A bientôt

 

Ligne Maginot, Cattenom, Moselle

Bonjour,

Dimanche 29 juillet, nous (ben oui, j’ai un mari !) sommes allés nous promener a Cattenom, petit village de Moselle ou se situe aussi une centrale nucléaire. Mais, ce n’est pas pour celle-ci que nous nous sommes déplacés, mais pour l’entourage historique qui se trouve sur cette même commune : la ligne Maginot, et plus particulièrement le site de Galgenberg.

Lire la suite